1998/2018 20 temps de rêves…

1998/2018 20 temps de rêves…

1998 

C’est à 33, tout juste sortis de l’INSA de Lyon, qu’ils rêvent de  constuire ensemble un lieu où ils pourraient faire du théâtre, de la danse, de la musique et s’y retrouver entre amis.

Ce rêve se réalisera à Blanlhac. Ce rêve prend la forme d’une vieille bâtisse qu’il faudra rénover pour y loger tout ce monde, sa grange qu’il faudra transformer en lieu de répétition et ses dépendances pour stocker costumes, projecteurs et décors.

Et puis  trés vite, les liens se tissent avec les habitants et l’association des moulins, ils se font une place dans ce village et créent en 1999 la première édition du festival Nuits de rêve… Le rêve commence ainsi.

2018

20 ans plus tard, il y a eu des mariages , des enfants, quelque départs et des arrivées. L’association compte désormais 80 adhérents à l’année. Le festival Nuits de rêve s’est fait une place de choix dans la programmation culturelle de l’Emblavez. La Grange (comme on l’appelle) est désormais un lieu de qualité pour répeter tout au long de l’année les spectacles de la compagnie  (entre 2 et 6 spectacles par an ) ou accueillir des artistes en résidence.

Une saison particuliere

C’est  pour célébrer ses vingt ans d’existence que Rêve de foin a voulu concevoir cette saison 2017/2018  comme un feu d’artifice célébrant à la fois les rêves réalisés mais surtout ceux à venir.

L’activité de l’association ne se limite pas aux 5 jours de festival chaque  année mais elle se prolonge toute l’année entre les représentations des créations, les travaux de la maison et les répétitions.

Ce rêve de  foin que nous avons émis à 33 il y a vingt ans, nous souhaitons le partager avec encore plus de monde pour les vingt, quarante années qui s’annoncent. Car plus que jamais, le rêve qu’il soit de foin ou d’autre ne vaut que s’il est partagé.

20 :  Bougies

33 :  Membres fondateurs

68 :  Spectacles créés par Rêve de Foin

4000 : Spectateurs à Nuits de rêve… 2017

43 800 :  Spectateurs du festival depuis la création (approximativement)

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *